Comment pouvons-nous, ou plutôt devons-nous, mesurer l’impact ?

8/11/18

• Mesurer l'engagement et l'intentionnalité améliorerait la qualité des indicateurs d’impact • L'amélioration du reporting et de la transparence, la multiplication des sources de données et la standardisation des méthodes de mesure vont permettre de réaliser des progrès

L'investissement responsable ainsi que l’intégration des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans le processus d’investissement sont devenus courants et l’accent est désormais mis sur l’impact réel des entreprises sur la société et l’environnement. Bien qu’il soit toujours difficile pour les analystes de mesurer cet impact, l’amélioration du reporting et de la transparence, la multiplication des sources de données et la standardisation des méthodes de mesure vont leur faciliter la tâche dans les prochaines années. Chez NN Investment Partners (NN IP), nous estimons que les critères de classement des fonds en matière de durabilité et d'impact pourraient être améliorées considérablement en incluant notamment deux éléments clés : « l'engagement » et « l'intentionnalité ».

L'intégration des facteurs ESG dans le processus d’investissement est de plus en plus courant. Mais depuis quelques années, on s’efforce aussi d’ajouter l’impact à l’équation. Les 17 objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies constituent le cadre de référence le plus communément admis pour comprendre l’impact. Ils ont accru l’attention portée à l’impact non financier des investissements et visent à mettre fin à la pauvreté, à protéger l’environnement pour les générations futures et à promouvoir la prospérité pour tous.

Les mesures d’impact comprennent aujourd’hui les empreintes carbone et eau, qui mesurent les émissions de CO2 d’une entreprise et l'intensité de sa consommation d'eau, ainsi que des critères « sociaux », tels que le nombre de personnes ayant accès aux services financiers ou aux soins de santé. L’empreinte totale pondérée d'un portefeuille d’investissement peut alors être comparée à un chiffre calculé de la même façon pour un indice de référence. Par exemple, les émissions de CO2 financées de notre portefeuille European Sustainable Equity s'élèvent à 38 197 tonnes par an contre 205 966 tonnes pour l'indice MSCI Europe, sur la base des actifs gérés de 323 millions d'euros*. Quant aux déchets financés, ils s’élèvent à 3 483 tonnes par an pour ce même portefeuille et à 108 007 tonnes par an pour l’indice MSCI Europe. La différence au niveau des émissions de CO2 financées équivaut aux émissions annuelles de 7 456 ménages, comme le graphique ci-dessous l’illustre.

Mesurer l'impact des investissements est une gageure en raison de problèmes de disponibilité et d’intégrité des données et de l'absence de normes méthodologiques. L’incorporation de deux éléments clés pour évaluer les fonds en matière de durabilité – l'engagement et l'intentionnalité – serait également bénéfique, estime Jeroen Bos, responsable pour les actions chez NN Investment Partners.

L’engagement fait référence au fait que les détenteurs d'actifs utilisent leur statut d’investisseur pour inciter activement les entreprises à améliorer leur impact sur la société ou l'environnement. En améliorant par exemple leur empreinte carbone, leur consommation d'eau ou leur impact social. Plusieurs études démontrent de plus qu'un tel engagement et les améliorations qui en résultent rendent les entreprises plus attrayantes et leur modèle commercial plus durable, ce qui profite aux investisseurs par le biais d’une meilleure performance financière et d’une meilleure valorisation.

L’intentionnalité évalue, quant à elle, la mesure dans laquelle les entreprises envisagent d’utiliser leurs produits, leurs solutions, mais aussi leur gestion interne pour avoir un impact positif. Une bonne intentionnalité contribue à long terme à la durabilité du modèle commercial d'une entreprise.

Selon Jeroen Bos, « mesurer l'impact positif des entreprises reste aujourd’hui un défi pour le secteur et suscitera probablement de nombreux débats à l'avenir, sous l'impulsion des gestionnaires d'actifs, du régulateur et des organisations non gouvernementales. Il demeure cependant important que notre secteur continue à franchir des étapes et à stimuler les améliorations dans ce domaine. »

« L'amélioration du reporting et de la transparence, la multiplication des sources de données et la standardisation des méthodes de mesure permettront sans aucun doute de réaliser des progrès substantiels sur cette question au cours des prochaines années. »

« L'engagement et l'exécution de nos obligations en tant qu’investisseurs dans des entreprises représentent une opportunité gagnant-gagnant pour les portefeuilles de nos clients et l’ensemble de la société. »

Accroître la transparence quant à l’impact positif des entreprises a plusieurs implications pour les gestionnaires de portefeuille. En mesurant, par exemple, les émissions de CO2 ou la consommation d'eau d'une entreprise, ils sont en mesure d’évaluer si sa gestion de ces coûts est efficace. Protéger l'environnement en réduisant les émissions ou en consommant moins d'eau améliore de plus l’image d'une entreprise auprès des consommateurs et la réduction des émissions la rend également moins vulnérable aux augmentations des tarifications et taxes carbone.

* NN IP, ISS Ethix Climate Solutions, Milieu Centraal emissions average household et Eurostat. Chiffres au 30/09/18.

Download het artikel:

    Avertissement légal
    La présente publication est exclusivement établie à titre informatif et ne constitue ni une offre ni une invitation à acheter ou à vendre des titres ou un autre produit d'investissement ou à participer à une stratégie d'investissement, ni un service d'investissement au sens de la loi du 2 août 2002 ni un travail de recherche au sens de l'AR MiFID du 19 décembre 2017. Bien que le contenu du présent document ait été rédigé avec le plus grand soin et sur la base de sources d'information fiables, il n'implique aucune garantie ou déclaration expresse ou implicite quant à la justesse ou l'exhaustivité des informations. Les informations contenues dans la présente publication peuvent être modifiées sans avis préalable. L'utilisation des informations contenues dans la présente publication est laissée à l'entière responsabilité du lecteur. Il est interdit de reproduire, de distribuer, de diffuser le présent document ou de le mettre à la disposition de tiers contre rémunération, sans l'accord préalable explicite et écrit de NN Investment Partners B.V. La valeur de votre investissement peut fluctuer. Les résultats obtenus dans le passé n'offrent aucune garantie pour l'avenir. La présente publication n'est pas destinée aux US Persons telles que définies dans la Règle 902 du Règlement S du Securities Act de 1933 des États-Unis et ne peut être utilisée afin de susciter des investissements ou la souscription à des titres dans des pays où les autorités locales, la législation ou la réglementation ne l'autorisent pas. Le présent disclaimer est soumis au droit belge.

    À propos de l'auteur

    Jeroen Bos

    Jeroen Bos

    Head of Equity Specialties

    Expérience depuis 1999

    En savoir plus